Le « no-poo », c’est quoi ?

Hello tout le monde !! 🙂 Aujourd’hui je vous parle du « no-poo ». Il y a ceux qui connaissent et qui pratiquent, ceux qui en ont déjà entendu parler, et ceux à qui ça ne dit rien du tout. J’ai remarqué que pour les deux dernières catégories, les idées reçues et incompréhensions étaient très nombreuses ! Je vous explique donc ce qu’est le no poo en long, en large, et en travers ! C’est parti ! 😀

 

Le no-poo, c’est quoi?

C’est..Le sujet de cet article ! 😀
Bon allons, un peu de sérieux tout de même..!
Le « no-poo » reprends les termes anglais « no shampoo » que l’on peut traduire par « aucun shampoing« . Attention je vous voir venir : « aerk, l’autre hippie elle se lave pas les cheveux, c’est dégueulasse !!! » STOOOOOOP, je vous arrête tout de suite, vous faites fausse route ! Le no-poo ne signifie pas ne pas se laver les cheveux, mais les laver avec autre chose que du shampoing conventionnel. (Et ça n’a rien à voir avec le transit non plus haha ! Même si je pense que la contraction « poo » (= « caca » en anglais) n’est pas anodine, car en pratiquant le « no-poo » on bannit aussi tous les ingrédients caca de nos shampoings conventionnels ! :D)
Le no-poo consiste donc en réalité à se laver les cheveux avec divers ingrédients qui ont tous pour point commun d’être lavants mais de ne pas être du shampoing, c’est aussi simple que ça ! 😉 Bien entendu, il ne s’agit pas de se tartiner tout et n’importe quoi sur la tête, on utilise pour ça des ingrédients bien spécifiques qui ont une action lavante et bénéfique pour les cheveux. Il existe plusieurs écoles de no-poo, les façons de le pratiquer sont très diverses. Je vais faire avec vous un peu plus bas un tour d’horizon des diverses méthodes, et je vous ferai prochainement un article ultra complet pour approfondir le sujet 🙂
Edit : Voici le nouvel article rédigé à quatre mains avec Ana qui regroupe toutes les méthodes de no-poo : la mini encyclopédie du no-poo ! 😀

 

Le no-poo, pour qui, pourquoi ?

Pour TOUT LE MONDE ! 😀 Il n’y a aucune contre-indication à se laver les cheveux sans shampoing, on peut adopter cette pratique à tous les âges de la vie, elle est tout à fait compatible (si ce n’est recommandée) pour les personnes souffrant de problèmes de peaux même sévères, les personnes subissant des chimiothérapies, les bébés en bas âge, les personnes ayant un métier qui salit beaucoup les cheveux… On peut utiliser le no-poo sur cheveux courts, longs, lisses, bouclés, colorés et j’en passe !!
Vous l’aurez compris, tout le monde peut bannir son shampoing et passer au no-poo 🙂

Pourquoi ?

La principale raison de passer au no-poo est la composition des shampoings que l’on trouve sur le marché. Je vous invite à vous rendre dans votre salle de bain, prendre un de vos shampoings et en regarder la composition. Outre le fait que celle ci soit interminable et incompréhensible (je vous rassure, c’est le but !), on y retrouve de nombreux ingrédients très nocifs pour le corps ainsi que pour l’environnement. En voici une liste non exhaustive :

Tout d’abord, les tensio-actifs irritants et allergisants. Ceux qui suivent sont de véritables détergents que l’on retrouve malheureusement en nombre dans les produits cosmétiques (mais aussi le liquide vaisselle, les produits ménagers et même les produits pour dégraisser les moteurs… logique non?) :

  • Sodium Lauryl Sulfate / Sodium Laureth Sulfate
  • Ammonium Lauryl Sulfate / Ammonium Laureth Sulfate
  • Disodium Laureth Sulfosuccinate
  • Cocamidopropyl Betaïne
  • Disodium Cocoamphodiacetate
  • Sodium Coco Sulfate

Viennent ensuite les silicones et les « quats », qui vont enrober et emprisonner le cheveu, ce qui va l’étouffer et créer une véritable barrière aux soins que vous lui apportez. En plus de ça, les silicones sont hyper résistants ! Il faut plusieurs mois avant d’en débarrasser les cheveux, et ils sont en plus de ça terriblement polluants :

  • Dimethicone / Dimethiconol
  • Phenyl trimethicone
  • Cyclopentasiloxane / Cyclotertrasiloxane
  • Polysiloxane
  • Trimethylsilylamodimethicone
  • Polyéthylène glycol (PEG)
  • Polypropylene Glycol (PPG)
  • Cellulose
  • Cross polymer
  • Quaternium + chiffres

Pour finir on trouve les conservateurs agissant sur le corps comme perturbateurs endocriniens (dérèglements hormonaux, cancers, infertilité… Je ne vous fait pas de dessin, vous comprenez le problème) :

  • Parabènes (buthyl-, phényl-, méthyl-, propyl-, etc …)
  • Phenoxyethanol
  • Méthylisothiazolinone

Cette liste est non exhaustive, elle est malheureusement bien plus longue en réalité, mais je suis prête à parier que vous trouverez déjà plusieurs de ces seuls ingrédients dans votre shampoing.

 

Avec quoi se laver les cheveux ?

Comme je le mentionnais plus haut, il existe donc une multitude de façons de se laver les cheveux sans shampoing ! Je ne pourrais pas entrer dans le détail de chaque méthode ici car cet article serait interminable, je vous invite toutefois à aller lire l’article sur lequel je les explique toutes en détails en cliquant ici !

Ce que vous pouvez retenir… Pour se laver les cheveux sans shampoing, vous pouvez utiliser au choix :

  • Des oeufs
  • Du miel
  • Des argiles (ghassoul, rassal, argile verte, argile blanche …)
  • Des farines (pois chiche, quinoa, seigle …)
  • Des poudres de plantes (shikakai, sidr, reetha, henné neutre …)
  • Des décoctions de plantes (saponaire, marron d’inde, lierre, bois de panama …)
  • Du savon (savon d’Alep, de Marseille, savon saponifié à froid …)
  • De la compote
  • Du marc de café
  • De l’eau (on appelle ça le « water-only »)
  • Des shampoings « secs » (fécule de maïs, arrow root, aloe vera

Il existe une quantité incroyable de méthodes, j’en oublie probablement, mea culpa ! 🙂 A noter que je ne parle pas du bicarbonate et c’est volontaire, car contrairement à ce que croient beaucoup de personnes on ne peut pas se laver les cheveux régulièrement avec, il est bien trop agressif. Il n’est donc à utiliser que dans le cas d’une clarification, maximum une fois par mois !
Rendez-vous donc >ici< pour savoir comment appliquer les différentes méthodes et quels en sont les bienfaits 🙂

 

Mon expérience :

Cela fait à peu près 1 an que je n’ai plus utilisé aucun shampoing (ni shampoing bio, ni bien entendu de shampoing chimique), et mes cheveux n’ont jamais été aussi beaux !!! J’ai pu espacer mes lavages, j’en fais à peu près un par semaine. J’utilise principalement du ghassoul et parfois des poudres de plantes, mes cheveux n’ont jamais été aussi doux, brillants et souples, et en plus de ça ils sont beaucoup plus faciles à démêler qu’auparavant ! Ils sont en pleine santé, hydratés nourris et forts, ce qui n’était vraiment pas le cas avant. Je ne reviendrais pour rien au monde aux shampoings classiques, je mesure de façon visible ce que le no-poo a apporté à mes cheveux en termes de force et de santé, ils se portent mieux que jamais !! Et petit bonus non négligeable : ils poussent beaucoup plus et beaucoup mieux 🙂

 

Vous l’aurez compris, je ne peux que vous conseiller le no-poo. Si vous cherchez à avoir des cheveux forts et en bonne santé, sans empoisonner votre corps et l’environnement, vous avez la solution ! Et en plus de ça, ils seront propres, si si, c’est promis ! 😀 Vous avez tout à y gagner ! Je vous donne rendez-vous très vite pour un article expliquant en détails chaque méthode, en attendant n’hésitez pas à vous abonner au blog pour recevoir un mail lorsque celui-ci sera publié 🙂 A très bientôt !

 

Edit : L’article complémentaire est en ligne, vous pouvez y acceder en cliquant ici ! Egalement, je viens d’ouvrir une page Facebook, vous pouvez la retrouver en cliquant sur ce lien ! 😀 

 

[N’hésitez pas à vous abonner au blog grâce à l’icône en bas de page, afin de recevoir avant tout le monde les nouveaux articles publiés ! Vous ne recevrez que mes articles, pas de pubs, ni de spams!]

 

 

Publicités

20 commentaires

  1. Tiens j’ai un après-shampoing qui fonctionne aussi comme « no poo » (c’est écrit sur le flacon) ^^
    Bon après faut de base avoir le temps (ou pas trop la flemme) et aimer se fabriquer ses popotes aussi, c’est pas mon cas lol… Ma soeur se fait ça avec du yaourt et des oeufs, mais c’est un moment à PRENDRE pour se faire ça sans que ça devienne une corvée hein, autant dire que c’est pas le truc pour moi, la fervente impatiente qui aime que tout soit prêt le plus vite possible avec le moins de préparation à faire 😉
    Sinon, je suis quand même soulagée de voir que le no-poo ne se limite pas à « pas de shampoing du tout en mode friteuse sur la tête » 😉 Je me souviendrai toujours avec un dégoût non dissimulé de Mini Vlosy à une époque (fin 2013) qui nous tenait un journal de ses cheveux qui devenaient plus gras chaque jour un peu plus… je trouvais ça assez dégueu ! D’ailleurs je ne devais pas être la seule puisque apparemment elle s’était pris plein de réflexions de personnes qui la suivaient sur le blog et sur FB (pas moi – enfin je suivais son blog mais je ne lui ai jamais laissé de commentaire), si bien qu’elle avait décidé de tout fermer. Enfin ce n’était pas qu’à cause de ses cheveux, je crois qu’elle ne mettait aucune protection hygiénique quand elle avait ses règles non plus, elle faisait partie d’un mouvement naturel qui prônait le fait que si on se retient le sang des règles ne coule pas (euhhh… moi je fais ça c’est Halloween dans la culotte jusqu’à dans mes chaussures hein). Là je crois qu’elle s’était pris une déferlante de commentaires négatifs et je crois que cet article avait été la goutte d’eau, si mes souvenirs ne me trompent pas (ça date de fin 2013).
    Bref, voilà ! 🙂

    J'aime

    1. Oui je connais Mini Vlosy, elle continue de bloguer et je trouve vraiment dommage cet épisode qu’elle a vécu. On peut ne pas comprendre ou ne pas partager un mode de vie, mais ce n’est pas une raison pour dénigrer la personne et décrédibiliser son propos :/ Mini a popularisé un tas de démarches naturelles qui sont aujourd’hui reprises par le plus grand nombre, car les gens comprennent tout doucement que ce qui leur semble « bizarre » ne l’est que parceque ça ne rentre pas dans les codes imposés par la société 🙂 De mon côté j’essaye de me détacher de ces normes imposées par les modèles de surconsommation, je trouve que s’inclure dans une démarche naturelle c’est aussi une forme de militantisme et je suis fière de dire que je me lave les cheveux avec de la terre, que je me brosse les dents avec de l’huile et que je n’ai pas porté un seul soutien gorge depuis un an par exemple 🙂 Ca semble « bizarre » au premier abord, c’est tout à fait normal, mais lorsqu’on essaye de s’intéresser et se renseigner on se rend compte à quel point nous sommes dans le faux depuis toujours…
      Je ne connais pas ton après-shampoing, mais si tu es intéressée par cette démarche je te conseille de te renseigner là dessus car tu es en train de te faire avoir par des arguments marketings haha ! 😛 Et ce n’est pas qu’une question de temps, c’est surtout une question d’envie et de prise de conscience 🙂 je suis aussi un peu une feignante et j’aime quand ça va vite, mais je préfère perdre 5min et ne pas me flinguer la santé avec toutes les m*rdes présentes dans les cosmétiques industriels 😛

      J'aime

  2. Ca fait plusieurs mois que je vois passer des articles sur le no-poo et je commence à m’y intéresser de plus en plus. J’ai du mal à imaginer comment mes cheveux pourraient être doux sans après shampoing et sans soin. Peut-être que je sauterai le pas bientôt ! Merci pour les infos intéressantes en tout cas. (J’aurais bien voulu voir une photo de tes cheveux !)

    J'aime

    1. Et pourtant, les miens se portent beaucoup mieux qu’avant, ils n’ont jamais été aussi doux, souples et forts que depuis que je suis au no-poo 🙂 Il existe des tas d’après-shampoings et de soins « no-poo » faits maison, qui donnent de bien meilleurs résultats que tous les industriels que j’ai essayé auparavant 🙂 c’est un pas à franchir mais je t’y encourage vraiment ! Et tu pourras trouver sur le blog pas mal de conseils pour t’aider si tu veux entamer une transition 🙂

      Pour la photo, c’est vrai que je n’ai pas toujours le réflexe d’en mettre. Mais tu peux les voir sur ma photo de bannière 🙂

      J'aime

    1. C’est une très bonne idée, le shampoing végétal a l’avantage d’être dépourvu de sulfates par rapport aux shampoings solides, il est donc beaucoup plus doux et respectueux des cheveux 🙂
      Si cela t’intéresse, je t’invite à jeter un oeil à cet article : https://bienaunaturel.health.blog/2017/11/15/la-mini-encyclopedie-du-no-poo/
      Nous y avons regroupé toutes les méthodes de no-poo avec les explications utiles à chacunes, il t’aidera peut-être à trouver comment remplacer ton shampoing solide 🙂

      J'aime

  3. Super article. C’est vrai que cette méthode trop peu connue peu faire peur. C’est juste une façon différente et moins conventionnelle de se laver les cheveux. Dans mon cas, j’essaie de le faire autant que je peux.

    Aimé par 1 personne

  4. J’aime être au naturel , j’essaie au maximum de ne pas utiliser les produits chimiques donc j’utilise les masques naturels pour ma peau et mes cheveux top souvent que les masques chimique , j’utilise aussi du Ghassoul que je le trouve impeccable pour des beaux cheveux !

    Aimé par 1 personne

  5. Le no-poo je connais et je le pratique même mais de manière irrégulière disons. Il peut se passer des semaines voire des mois où je n’utilise que des argiles et d’autres mois où j’alterne avec des crèmes lavantes (plus douces que les shampoings conventionnels mais moins naturelles que l’argile). Et mes cheveux adorent.

    J'aime

  6. gros échec ici, je sais pas si j’ai emrdé quelque part ou si j’aurais du miser sur une transition plus longue, Mais mes cheveux étaient dans un état catastrophique notamment les racines
    je suis revenue au shampooing, moins régulier, et solide bio

    J'aime

    1. Quelle méthode as-tu utilisé ? 🙂 En effet les premiers essais ne sont pas nécessairement les plus réussis, loin de là, il faut laisser aux cheveux le temps de s’habituer. D’autre part toutes les méthodes ne conviennent pas à tous les types de cheveux, il ne faut pas hésiter à en essayer plusieurs 🙂

      J'aime

  7. Hey tu me colles un énorme doute !
    Je n’utilise plus de shampooing classique depuis un bail et du coup je fais mes propres produits mais… j’ai du coco sulfate dans presque toutes mes recettes ! (liquide vaisselle, savon aussi)
    Il me semblait que c’était une alternative naturelle beaucoup moins irritante mais en fait non !?

    J'aime

    1. Tu as raison, c’est une alternative naturelle MOINS irritante que le sodium laureth sulfate, mais qui reste irritant, tout comme l’immense majorité des sulfates en fait 🙂
      C’est donc en effet bien moins pire que le SLS et un peu plus respectueux de l’équilibre de la peau, mais ce n’est pas quelque chose de super doux comme on aimerait le croire.
      Je ne réalise pas vraiment de produits « tous faits » moussants (gels douches, savons etc) donc je ne pourrais pas te dire s’il est possible de le remplacer par autre chose, toutefois je ne crois pas qu’il existe véritablement de sulfate -quel qu’il soit- qui soit complètement inoffensif pour la peau. :/

      Aimé par 1 personne

  8. Comme no-poo j’utilise les oeufs, pour un shampooing je prends un oeuf bio si possible certifiés nature et progrès (je précise que mes cheveux sont mi-long arrive sur mes épaules) avec le jaune et le blanc, pour le blanc pas besoin de le monter en neige, rajouter un peu d’eau à l’aide d’une fourchette, quand c’est mélangé verse l’oeuf +eau sur mes cheveux déjà mouillé, bien frotter et c’est tout ^-^
    bon ok après il faut rincer ses cheveux puis comme eau dernier rinçage j’utilise le citron à la place du vinaigre de cidre, je ne veux pas utiliser un ingrédient seulement pour mes cheveux et comme le vinaigre de cidre je ne l’utilise pas en cuisine par rapport au citron que j’utilise assez souvent surtout pour les poissons donc mon choix s’est porté pour le citron qui a les mêmes fonctions que le vinaigre de cidre pour la brillance, le calcaire, le ph et ext…. depuis mes cheveux sont au top (j’ai même découvert que j’avais des boucles, des boucles que je ne voyais pas quand j’utilisais les produits chimiques) plus souple aussi :’) après comme crème il faut juste 1cc ou 1cs pour les cheveux longs, de l’huile de votre choix avec du miel (dilué dans un petit peu d’eau chaude) c’est tout ~.~.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s