Soin du buste : huile galbante et raffermissante !

Nous allons réaliser aujourd’hui une huile galbante et raffermissante pour le buste, à base de macérat de bellis (pâquerettes) et de fenugrec ! Je vous explique tout ça en détails, let’s go ! 🙂

 

Etant au « no-bra » depuis maintenant 1an (je vous ferai bientôt un article pour vous expliquer tout ça et vous faire le bilan de mon année), je souhaitais trouver un soin quotidien qui me permette de garder ma poitrine ferme et galbée. J’ai donc eu idée de faire un macérat de bellis avec les pâquerettes de mon jardin pour l’effet raffermissant, et d’y ajouter du fenugrec pour galber ma poitrine. Ces deux ingrédients sont très prisés pour le soin de la poitrine et leur association m’a semblé tout à fait pertinente !

 

Pour réaliser cette huile, vous aurez besoin de :

  • 150ml d’huile végétale (j’ai pris de l’huile de tournesol pour sa bonne conservation, mais vous pouvez prendre n’importe quelle huile. Je vous conseille toutefois une huile légère et/ou sèche, en évitant les huiles comédogènes).
  • Des têtes de pâquerettes (que l’on trouve sans mal dans les jardins, les parcs, les forêts…)
  • De la poudre de fenugrec
  • De la vitamine E

 

Tout d’abord, c’est ce qui est le plus long, il vous faut réaliser votre macérat huileux (= procédé consistant à faire macérer pendant plusieurs semaines une plante dans une huile). C’est d’ailleurs tellement long qu’entre temps j’ai perdu les photos que j’avais faites pour imager cet article… Ca va devenir une habitude !!!

Enfin bref, pour réaliser le macérat, rien de plus simple !

Vous allez devoir partir en cueillette, et ramasser une bonne quantité de pâquerettes. Même s’il est tentant, je sais, de réaliser un joli bouquet, ne prenez que les têtes puisque les tiges ne sont pas nécessaires ! 😉 Attention de veiller à les cueillir dans un endroit sain, c’est à dire à l’abri de la pollution et/ou des pesticides.

240_F_83869526_LtOcIuBEHsEjZmJTeagQouY5yg7wK3hW

Une fois les fleurs ramassées, vous allez pouvoir les rincer à l’eau si nécessaire puis les laisser sécher au soleil ou à défaut dans un endroit sec pendant plusieurs jours. C’est dès cet instant qu’il faudra vous armer de patience, car si petites soient-elles, elles peuvent mettre assez longtemps à sécher ! Vous saurez que celles-ci sont sèches au toucher : elles s’effritent entre les doigts !

5842_GAENSEBLUEMCHEN_GANZ_2ebc4aea9c24ec2640bd46f8f5d31fe6

Une fois sèches, remplissez les 3/4 d’un bocal propre et désinfecté avec vos fleurs. Versez votre huile par dessus jusqu’à arriver en haut du bocal. Vous n’avez plus qu’à le laisser à l’ombre pendant 6 semaines minimum, en remuant de temps à autre ! (Si vos fleurs n’étaient pas bien sèches, il peut arriver qu’une moisissure se forme à la surface. Il est donc conseillé de retirer toute la partie moisie avant de poursuivre la macération !). Et maintenant, vous n’avez plus qu’à attendre, attendre…

22396578_1842291335811585_694602330_o

 

[1 semaine…

2 semaines…

3 semaines…

4 semaines…

5 semaines…

6 semaines…

C’est prêt !!!!]

 

 

 

Une fois que le mélange a reposé assez longtemps, vous allez enfiiiin pouvoir le filtrer ! 😀 Personnellement, j’utilise une compresse stérile afin que l’huile s’écoule facilement sans pour autant garder de morceaux.

22429077_1842291299144922_579172161_o

 

Récupérez ce qui a été filtré, et ajoutez-y environ 10% de poudre de fenugrec (pour 150g d’huile, vous ajoutez donc 15g de poudre par exemple). On mélange, on mélange… 

Si la patience est de votre côté, vous pouvez laisser ce nouveau mélange reposer pendant 48h. Et si comme moi les 6 semaines du macérat de bellis ont déjà eu raison de votre patience, alors vous pouvez faire chauffer le tout 20min au bain marie pour accélérer le processus !

22375271_1842291305811588_1422840893_o

 

Une fois ceci fait, vous n’avez plus qu’à filtrer de nouveau votre mélange et le verser dans son flacon final (j’ai personnellement choisi un flacon en verre ambré à codigoutte afin de le conserver plus longtemps et de pouvoir m’en servir plus facilement). N’oubliez pas d’y ajouter de la vitamine E pour la conservation en prenant pour base le tableau des dosages conseillés 🙂

Vous pouvez également selon vos envies y ajouter une ou plusieurs huiles essentielles, mais ceci n’est absolument pas obligatoire 🙂

 

 

Et voilà, vous avez désormais à portée de main un soin complet à offrir à votre poitrine que vous pouvez appliquer en massages tous les jours ! Celui-ci lui permettra de gagner en maintient et de rendre vos seins plus galbés, c’est un combo gagnant pour les petites et grosses poitrines, ou celles qui commencent à souffrir du poids des années 🙂 Si vous ne souhaitez en aucun cas que votre poitrine prenne légèrement en volume, vous pouvez supprimer le fenugrec de la recette et n’utiliser que le macérat, vous gagnerez en fermeté mais ne risquez pas de prendre un bonnet de plus 😉 Pour les petites poitrines souhaitant gagner un peu de volume, le fenugrec est tout à fait indiqué en macérat comme ici, ou en cataplasme régulier !

J’espère que cette recette vous plaira, j’attends avec impatience vos retours ! (allez, je sais que c’est long, mais vous vous souviendrez encore de moi dans 6 semaines, pas vrai?)
A vous de jouer maintenant ! 😀

 

[N’hésitez pas à vous abonner au blog grâce à l’icône en bas de page, afin de recevoir avant tout le monde les nouveaux articles publiés! Vous ne recevrez que mes articles, pas de pubs, ni de spams!]

Publicités

3 commentaires

  1. Bonjour !

    J’aimerai tenter cette recette mais c’est plus trop la saison des pâquerettes … De plus pas de jardin ..
    Peut on en acheter directement du macérât de pâquerettes ?

    J'aime

    1. Bonjour !

      Oui biensur, de nombreux sites et quelques boutiques en proposent. Tous ne l’appelent pas pareil : on le trouve généralement dans le commerce sous le nom de « huile de bellis » ou « huile de pâquerettes », mais parfois « macérat de bellis » ou « macérat de pâquerettes ». L’appellation ne change rien, le produit est le même 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s