Ma « bonne résolution » de 2018 : faire ce que je veux !

Hi everyone ! (oui, je me mets à l’anglais, why not après tout.) Aujourd’hui je vous retrouve pour un article un peu spécial, je vous laisse découvrir ça 🙂

Ca ne vous aura pas échappé : nous voilà arrivés en 2018. Nous en avons enfin fini avec les « allez, et, à l’année prochaine hein ! » et entrons dans les « olala, t’as pas changé depuis l’année dernière ! ». Je vais vous épargner tout ça, nous ne nous attarderons pas là dessus.

Non, cette fois nous parlerons plutôt du traditionnel : « bon, cette année je me prends en main, j’ai décidé de [insérer ici une résolution qui ne sera probablement pas tenue plus de 3 semaines telle que : faire du sport, arrêter de fumer, manger sain et bien d’autres qui finissent très souvent pas une pizza clope après 8h passées sur le canapé] »

Je vais vous parler de MA bonne résolution de cette nouvelle année. En vérité, je l’applique déjà depuis quelques mois, mais j’aimerais approfondir encore plus cette démarche en 2018. Il me semble qu’elle pourrait vous intéresser ! Cette année, j’ai décidé de faire CE QUE JE VEUX.

Ca ne vous aura pas échappé, nous vivons dans une société ou tout est codifié et normé, où chaque petite chose insignifiante peut devenir socialement inacceptable, et où l’entourage se permet bien trop souvent de juger nos choix ou les faire à notre place. J’ai décidé de m’en foutre. J’ai décidé de vivre pour moi et moi seule. De faire mes choix en fonction de mon envie personnelle, uniquement, et de toujours me demander si je fais les choses par envie ou par obligation, directe ou indirecte. Ca n’a l’air de rien, mais à bien y réfléchir, au quotidien on ne fait presque jamais ce qu’on veut !!

En 2017, j’ai déjà bien bien commencé à me foutre de l’avis des autres :

  • J’ai enterré tous mes soutiens-gorges très très loin dans mon placard à sous-vêtements car ils étaient inconfortables, me gênaient, m’empêchaient de respirer correctement et me coûtaient cher.
  • J’ai aussi arrêté de me laver les cheveux à la moindre apparition d’un micro millimètre de sébum, car ça me prend du temps et de l’énergie que je n’ai pas toujours envie de mobiliser juste pour une demie heure passée à l’extérieur.
  • J’ai arrêté de me raser aussi à la moindre apparition d’un vilain poil, parce que ce salopiaux repointe toujours son nez le lendemain, et que je n’ai pas envie de lutter contre lui, ça ne m’apporte rien.
  • J’ai arrêté de me dire que mon « militantisme » n’était pas assez poussé : je me suis engagée par choix dans une démarche allant vers le naturel que je revendique, mais si j’ai envie d’un fast food, je ne m’en prive pas car c’est mon choix, si je n’ai pas envie d’arrêter de vapoter, c’est mon choix aussi.
  • J’ai été diplômée en Juillet et j’ai choisi de ne pas chercher de travail. Certain.e.s me prennent parfois pour une feignante, moi je me vois surtout comme quelqu’un qui a envie de profiter de la vie tant que c’est possible et j’en suis très fière ! Je n’ai pas pour projet d’être sans emploi toute ma vie, mais simplement de m’accorder quelques mois pour me reposer, réfléchir, faire ce dont j’ai envie et prendre du bon temps, car j’en ai envie.
  • J’ai arrêté de me maquiller, même si ça fait déjà quelques temps que je n’y étais plus très assidue, car ça me prend du temps et que je n’aime pas ça, et je m’en sors très bien sans !

 

Personne n’est « parfait » et surtout personne n’a à vous pousser à agir ou penser d’une façon ou d’une autre, même « pour votre bien » (on l’entend souvent celle-là…), vous êtes libres de faire vos propres choix (de choisir quelle sera votre voie, et où celle-ci vous emmènera …!). Je suppose que beaucoup d’entre vous ont déjà pensé à leurs résolutions de la nouvelle année, je vous pose donc la question suivante : le faites-vous vraiment pour vous ? Ou bien le faites-vous parce que la société ou votre entourage vous y pousse, directement ou indirectement ? Si vous optez pour la seconde option, il y a fort à parier que vous ne tiendrez pas vos engagements, et que vous vous ferez subir une peine non méritée.

Alors simplement cette année : laissez-vous aller à vos propres envies ! Choisissez de faire uniquement ce qui vous apporte du bien-être, et bannissez ce qui est inconfortable pour vous. Oubliez le regard des autres, celles.eux qui vous jugent n’ont simplement pas réussi à s’offrir le luxe de se sentir épanoui.e.s sans l’avis et l’approbation des autres. 
Vous êtes la seule et unique personne condamnée à vivre avec vous-même jusqu’à la fin, alors n’agissez pas pour les autres ou en fonction d’eux, agissez comme bon vous semble et comme ça vous chante.
Qui que vous soyez, vous êtes libre. Libre d’être vous-même, de faire ce que vous voulez à chaque instant de votre vie, libre de faire vos choix, de dire merde aux contraintes que le monde vous impose. Vivez avec les autres si vous le souhaitez, mais ne vivez pas pour eux, ne vivez pas à travers leurs regards ou leurs désirs, ne vivez pas en vous demandant si telle ou telle chose va être acceptée ou moquée : si vous en avez envie, si vous vous en sentez capable, alors nul besoin de vous poser plus de questions : faites le simplement. 

Si vous n’avez pas envie de vous coiffer, de vous épiler, de porter un pantalon…ne le faites pas. Si vous avez envie de sortir maquillé.e, de repeindre votre intérieur en jaune poussin, de vous raser la tête…faites-le. Faites-le simplement car vous en avez envie, sans vous demander comment vont réagir les autres, ce qu’ils vont en penser, car c’est VOUS qui décidez. Vous serez peut-être moqué.e, ou jugé.e, mais ne laissez pas les pensées parasites vous atteindre : vous aurez réussi là où les mauvaises langues ont échoué, car vous vous serez libéré.e des contraintes que l’on vous impose.

C’est triste à dire mais quoi que l’on fasse, il y a toujours des personnes qui jugeront : trop gros.se, trop maigre, trop bien habillé.e, pas assez bien habillé.e, trop négligé.e, trop vulgaire, trop discret.e blablablablabla…Stop ! On ne peut pas plaire à tout le monde, mais on peut se plaire à soi-même. Et c’est la seule et unique chose qui compte : vous. Alors ne faites vos choix qu’en fonction de vous-même 🙂 Vous y gagnerez en liberté, en estime de vous-même, en confiance, et surtout en épanouissement car vous vous libèrerez du poids que pesait le regard et l’avis des autres sur vous.

J’ai compris à titre personnel ces dernières années que le bonheur ne venait pas du fait d’avoir beaucoup d’argent, plein d’amis, un travail prestigieux et j’en passe. Le bonheur vient surtout de l’intérieur, de ce qui nous anime. Etre heureux c’est réussir à s’écouter et à s’émerveiller de tout, réussir à oublier le regard des autres et les mauvaises choses qui peuvent nous arriver. Nous n’avons pas tous une vie simple, je dirais même que beaucoup d’entre nous sommes confrontés à un tas de difficultés chaque jour, mais la vie est bien trop courte pour ne pas la savourer !
Nous ne pouvons pas tout contrôler, ce serait mentir de dire qu’on peut faire à 100% ce que l’on souhaite puisque nous sommes aussi dépendants de nos moyens. Mais nous pouvons pourtant changer une multitude de choses !!

Alors me concernant, cette année 2018 sera dans la continuité de la précédente : je continuerai à faire ce dont j’ai envie, en me moquant parfaitement de l’avis des autres. En vérité, c’est un vrai travail au quotidien de déconstruire nos craintes pour oser faire ce qui nous plaît, mais la finalité en vaut tellement la peine ! Alors je vous encourage à faire de même, à vivre votre vie et profiter de ce que vous aimez à 200%, ne plus vous poser de questions sur ce qui est « bien » ou « pas bien », ne plus vous soucier de l’avis ou du regard des autres ! Ecoutez-vous, écoutez vos désirs profonds, faites vous confiance et foncez, il n’appartient qu’à vous de tracer votre propre chemin et de décider de qui vous êtes et de ce que vous souhaitez faire 🙂
Ne vous mettez aucune pression, l’idée est vraiment de gagner en liberté et en épanouissement, « faire ce qu’on veut » est avant tout un cheminement et non pas un aboutissement. Alors allez à votre rythme, l’essentiel est de prendre conscience qu’une autre façon de vivre est possible 🙂

Sur ce, je vous souhaite une merveilleuse année à tou.te.s, et qui que vous soyez : je vous aime ! 😀 Prenez grand soin de vous (si vous le souhaitez !), j’espère vous retrouver très bientôt ici sur le blog ou sur la page Facebook pour un tas de nouvelles choses, il me reste un million de sujets à partager avec vous ! 😀

 

[N’hésitez pas à vous abonner au blog grâce à l’icône touuuuuut en bas de la page, afin de recevoir avant tout le monde les nouveaux articles publiés ! Vous ne recevrez que mes articles, pas de pubs, ni de spams ! Vous pouvez également rejoindre la page Facebook en cliquant ici !]

Publicités

5 commentaires

  1. Merci pour cette article je me sens pousser des ailes. Pas encore libérée des contraintes il me reste du travail à faire et à sauter le pas. Continue tes articles. Ils sont très inspirants ! Belle année 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce gentil commentaire, j’espère que tu arriveras cette année à te libérer de tout ce qui t’empêche d’être totalement libre d’être toi-même 🙂
      Très belle année à toi aussi !

      J'aime

  2. Merci pour ce témoignage authentique qui me rejoins tellement! On dit qu’on commence à vivre notre vie le moment où on réalise qu’on n’en a qu’une; moi je crois qu’on commence à vivre le moment où on vie pour soi-même. Bien sûr, pas question de s’isoler ou de renier tout le monde. Mais lorsqu’il est question de nos choix personnels, ceux qui n’affectent que nous, pourquoi considérer l’opinion des autres?

    J’aime particulièrement lorsque tu écris: « celles.eux qui vous jugent n’ont simplement pas réussi à s’offrir le luxe de se sentir épanoui.e.s sans l’avis et l’approbation des autres. » C’est tellement ça!

    Je te souhaite donc une merveilleuse année 2018, pleine de décisions libres qui font ton bonheur! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai rien a ajouter, je vois que nous sommes vraiment sur la même longueur d’ondes ! 🙂
      Ma morale dans la vie c’est « émerveillez-vous de tout et ne vous souciez de rien », c’est celle que j’applique depuis déjà quelques années et je ne me suis jamais sentie aussi bien. Ca demande un travail sur soi, nous sommes dans un monde ou les pensées négatives sont partout, où tout le monde juge tout le monde… Mais avec un peu d’exercice on peut se détacher de ça, et ça en vaut tellement la peine !! Désormais je me sens heureuse, sans avoir nécessairement de raison de l’être mais je le suis, car le simple fait de vivre comme je l’entends me permet de m’épanouir sans me soucier du reste ! 😀 Ca peut sembler un peu naïf, un peu « bisounours », mais peu m’importe, je me sens bien comme ça et ça ne m’empêche aucunement d’avoir les pieds sur terre, je vois simplement les choses d’un oeil un peu différent 🙂

      Je te souhaite également une très belle année, puisse-t-elle te conduire jours après jours vers un quotidien qui te ressemble et qui te rend heureuse 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s