Se laver avec de la farine ?! Défi relevé !

Bonjour à tou.te.s ! 😀 Aujourd’hui il ne s’agit pas d’une revue, ni d’une recette (allez, je vous en mettrais tout de même une car je suis gentille !), mais d’un petit « défi » que je me suis lancé. Je vous explique tout ça en détails !

 

Il y a quelques semaines, en rédigeant l’article sur les méthodes de no-poo, je repensais à la farine de pois chiche. J’avais essayé il y a peu de temps de l’utiliser en guise de shampoing, et je n’avais pas trop aimé : texture granuleuse, résidus dans les cheveux très difficiles à faire partir, cheveux rêches… Je me suis donc retrouvée avec un kilo de farine de pois chiche sur les bras, et comme j’ai horreur du gâchis (freegan jusqu’au bout !) j’ai cherché quoi en faire…

Comme la farine de pois chiche est riche en saponine, elle est lavante. Je connais des personnes qui l’utilisent en tant que nettoyant pour les mains, et je me suis dit : « pourquoi pas essayer de se laver le corps avec ?« . Nooon, ne partez paaaas, j’avoue que c’est très bizarre mais ça en valait la peine haha !
Je pensais être confrontée à une grosse déception, et contre toute attente, pas du tout ! Je vais donc vous raconter comment j’ai procédé, et comme s’est déroulé cette semaine 100% eau + farine de pois chiches !

Le premier jour :

Quand j’ai eu cette idée un peu farfelue, je pensais être très déçue alors je n’ai mis qu’une cuillère à soupe de farine dans un minuscule pot et suis partie me doucher avec, en gardant mon savon d’Alep juste à côté (mesure de survie !).
Sous la douche, j’ai mouillé mon gant et y ai versé un peu de farine. J’ai rajouté quelques gouttes d’eau sur le petit tas pour l’humidifier, et ai commencé à me laver avec ça.
Première surprise : évidement, ça ne mousse pas, et en plus, l’odeur ne fait pas rêver… J’avais peur d’oublier des endroits, alors j’ai remis au moins 6 ou 7 fois de la farine sur mon gant pour être vraiment sûre ! Au final pour une douche complète en ayant la main lourde, je n’ai finalement utilisé que la moitié de mon mini pot.
Deuxième surprise : la texture granuleuse de la farine de pois chiche persiste sur le corps tant qu’il n’est pas rincé, je savais donc à quels endroits j’étais passée car il y avait un petit dépôt granuleux. Bof bof, pas convaincue, je suis plutôt habituée à avoir une texture douce et mousseuse…
Troisième surprise : je me suis rincée, et là… Whaouuuu !!! Moi qui avais eu les cheveux rêches après l’avoir utilisée en guise de shampoing, contre toute attente je me suis retrouvée avec la peau touuuuuuuute douce !! J’utilise habituellement un savon d’Alep (un vrai), il me convient très bien mais au moment du rinçage il ne laisse pas ma peau toute douce comme c’était le cas lorsque j’utilisais à l’époque des gels douche industriels. Toute contente de moi, j’en suis restée là et n’ai pas utilisé mon savon d’Alep.

Deuxième jour :

Cette fois, j’ai eu une surprise de taille avant même de me doucher : aucune odeur de transpiration, vraiment aucune ! Etant très sensible aux odeurs, c’est un point non négligeable pour moi. En temps normal après 24h, même en utilisant du déodorant, les odeurs commencent à arriver. Là, rien du tout !!
Je me suis douchée de la même façon que la veille, RAS.

Troisième jour :

A partir du 3ème jour, j’ai décidé pour simplifier les choses de transformer ma farine en une sorte de gel douche. Voici la recette que j’ai réalisée pour 100ml de gel douche :

  • 60g de farine de pois chiches
  • 5g de savon d’Alep
  • 100g d’eau
  • 2g d’agar-agar

J’ai fait fondre doucement au bain marie le savon d’Alep dans mon eau, une fois le savon complètement fondu j’ai progressivement ajouté le mélange à la farine jusqu’à obtenir une consistance qui me convienne. Cherchant à obtenir une texture plus proche d’un gel, j’y ai ajouté un tout petit peu d’agar-agar.

Sous la douche, toujours la même satisfaction : texture à peu près similaire à la farine seule (un touuut petit peu de mousse), mais plus simple à utiliser (pas besoin de réhydrater la farine sur le gant et d’en remettre plusieurs fois). Encore une fois je suis sortie de la douche propre, et toujours pas de nouvelles de mes odeurs de transpiration qui ont passé la semaine aux abonnés absents : tant mieux !

J’ai continué avec ce « gel douche » jusqu’au 6ème jour, pas plus car je l’ai retrouvée à ce moment avec une odeur tout à fait désagréable… Je n’y avais mis aucun conservateur et l’avais laissée dans ma salle de bain, mais en plus de ça j’avais oublié le flacon ouvert toute la nuit, ça n’a pas aidé… J’ai donc repris mon petit pot pour finir la semaine !

 

Bilan de la semaine :

TOUT A FAIT POSITIF  !!

Les bons points :

  • Aucune odeur de transpiration durant toute la semaine, alors qu’en temps normal elles sont présentes avant chaque douche.
  • Ayant une peau à tendance grasse, je l’ai trouvée plus équilibrée, beaucoup moins grasse au fil des jours.
  • Comme beaucoup de peaux grasses, j’ai aussi une forte tendance acnéique… Là aussi, le résultat fût très positif : aucune apparition de boutons, les pores de ma peau étaient plus resserrés, le top !

Les mauvais points :

  • L’odeur de la farine de pois-chiches ne donne pas vraiment l’effet « douche paradisiaque », personnellement je n’en suis pas fan… Fort heureusement, une fois rincée l’odeur disparaît complètement, on ne la garde pas sur soi. Puis, c’est aussi je pense question de goût.
  • Pas forcément très pratique à utiliser, notamment lorsque l’on est pressés. Il y a peut-être un coup à prendre, il est vrai que c’était bien plus rapide pour moi en fin de semaine que le tout premier jour.

Bilan global : Très positif !!! Une peau propre, douce, saine et apaisée, c’est ce que j’en retiens. Je pense que la farine de pois chiche est vraiment idéale pour les peaux à problèmes comme la mienne, ou les peaux sensibles. Elle laisse vraiment une impression de douceur et régule de façon nettement visible les déséquilibres (transpiration excessive, peau grasse, démangeaisons…). Son PH étant basique, la farine de pois chiches équilibre le PH de la peau et neutralise les zones plus acides. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle élimine les odeurs de transpiration, puisque la sueur est justement acide !
Pour conclure, même si l’idée peut sembler vraiment bizarre, je la recommande vraiment ! Je peux vous assurer que je n’ai jamais eu la peau en aussi bon état et n’ai jamais eu une impression de propreté aussi longtemps avec n’importe quel savon ou gel douche, industriel ou non. Donc je vous encourage à dépasser vos craintes, car ça en vaut vraiment la peine, surtout si vous avez une peau délicate ! 😀 

J’espère que vous essayerez chez vous et que vous me direz ce que vous en avez pensé ! De mon côté je pense retenter très vite l’expérience !! Je vous retrouve bientôt pour un prochain article, et vous invite en attendant à vous abonner et/ou à rejoindre ma toute nouvelle page Facebook en cliquant juste ici !

 

[N’hésitez pas à vous abonner au blog grâce à l’icône touuuuuut en bas de la page, afin de recevoir avant tout le monde les nouveaux articles publiés ! Vous ne recevrez que mes articles, pas de pubs, ni de spams !]

 

 

Publicités

9 commentaires

  1. Super article! Très intéressant et informatif, j’avais l’intention d’essayer en shampoing mais du coup je vais aussi faire le corps 🙂 Par contre je sais pas si tu avais une recette pour le shampoing, car je pense que la farine de pois chiche toute seule c’est peut-être pas l’idéal, mais en la mélangeant avec un peu d’huile de noix de coco (parait-il) ça prend une autre forme! Merci en tous cas pour ton témoignage!

    Aimé par 1 personne

    1. Pour l’utiliser en guise de shampoing, il suffit de la réhydrater avec un peu d’eau, ni plus ni moins 🙂 tu peux y ajouter des ingrédients en complément comme du miel, de la compote etc pour l’hydratation. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée d’y ajouter de l’huile, ça risquerait à mon sens de rendre tes cheveux poisseux 🙂 Rien ne t’empêche d’essayer bien entendu, mais je ne suis pas certaine du résultata haha !
      N’oublies pas en revanche avec la farine de pois chiches de faire un dernier rinçage avec une eau vinaigrée, sinon tu risques de te retrouver avec des cheveux crissants et secs 🙂

      J'aime

    1. Bonjour 🙂
      Je pense que certaines canalisations sont plus « sensibles » que d’autres. Dans le cas de la farine de pois chiches pour le corps, la quantité est vraiment infime par rapport à la quantité d’eau (une cuillère à soupe grand maximum pour une douche, pour ceux qui ont la main lourde). Je ne pense donc pas qu’il y ait de risque.
      Toutefois, je sais que les personnes dont les canalisations sont « sensibles » (se bouchent facilement) préfèrent parfois se rincer au dessus d’une bassine lorsqu’ils utilisent ce genre d’ingrédients, les particules lourdes tombent au fond de la bassine et il n’y a plus qu’à récupérer le résidu qui n’ira pas dans les tuyaux 🙂

      J'aime

  2. Bonjour à toutes,
    Cela fait des mois que je me douche avec la farine de pois chiche et l’aloe vera que je prépare moi-même, le résultat est incroyable, je rejoins les dires de « Bienaunaturel ». Cette astuce a changé considérablement ma peau, qui est soyeuse. En ce qui concerne les cheveux, toujours couplé à l’aloe, ce shampoing est une vraie merveille…

    J'aime

    1. Bonjour,
      Merci pour ce retour d’expérience, très bonne idée d’y ajouter de l’aloe vera, notamment pour les cheveux qui sont naturellement moins bien hydratés que la peau 🙂
      Très bonne soirée !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s