Transpiration : astuce anti-odeurs pour conditions extrêmes !

Bonjour tout le monde ! 🙂 Avec les fortes chaleurs, je vois de plus en plus de personnes chercher une solution vraiment efficace et longue durée contre les odeurs de transpiration. J’ai ce qu’il vous faut !

 

Je vous avais déjà parlé d’une recette de déodorant, cette dernière est très efficace mais dans les conditions « extrêmes », elle a aussi ses failles. Je vous propose donc une petite variante qui vous permettra de tenir sous un soleil de plomb aussi longtemps que possible, avec trois fois rien ! Vous pourrez donc aller faire la nouba toute la nuit sans crainte, et même enchaîner 2 ou 3 jours de festival sans avoir des dessous de bras qui cocotent, oui oui, promis ! 

On reprend donc pour ça une partie des ingrédients utilisés pour le déodorant classique, à savoir l’huile de coco et l’huile essentielle de palmarosa.

Comme je vous l’ai déjà expliqué dans l’article précédent, l’huile de coco est une base déodorante à elle seule. Mais en « situation extrême », elle ne suffit pas.

On ajoute donc à cette dernière l’huile essentielle de palmarosa, qui garantit un léger parfum floral rappelant sous certains aspects l’odeur de la rose. Celle-ci empêchera le développement des bactéries et des odeurs de transpiration.

 

Pour utiliser ce « déodorant ultime », pas besoin de matériel (hormis les ingrédients).
Il vous suffit d’appliquer une goutte d’huile de coco sous chaque aisselle (pas plus, auquel cas vous risquez d’avoir des tâches grasses sur vos vêtements).
Ensuite, munissez-vous de votre flacon d’huile essentielle, et laisser tomber une seule goutte de palmarosa sous chaque bras. Et voilà, rien de plus, le tour est joué ! En quelques secondes c’est fait, et vous serez assurés de ne pas sentir la transpiration au cours de la journée, même sous des chaleurs extrêmes ou au cours d’une activité physique intense. Le must have de l’été, en toute simplicité !

 

A vous de jouer maintenant ! 🙂 J’espère que cette petite technique vous permettra de profiter de l’été en toutes circonstances sans jamais craindre les odeurs indésirables 🙂 A très bientôt ! 

[N’hésitez pas à vous abonner au blog grâce à l’icône en bas de page, afin de recevoir avant tout le monde les nouveaux articles publiés! Vous ne recevrez que mes articles, pas de pubs, ni de spams!]

Publicités

3 commentaires

  1. Bonjour, alors attention avec la Palmarosa, elle a des contres-indications!

    D’abord elle est urétotonique, donc interdite aux femmes enceintes pq risques de contractions (oui, même sous les bras… les he passent dans le sang – il suffit de faire le test en se mettant par exemple 1 goutte d’eucalyptus radié sous chaque pied, 5 minutes plus tard, on a l’haleine parfumée à l’eucalyptus 😉 )

    Et je la déconseille aussi à celles qui ont des règles douloureuses – ça ne va qu’aggraver le problème, puisque cette he contracte l’utérus :/

    De plus, l’he de Palmarosa est relativement agressive pour la peau: en usage intense, elle peut provoquer des réactions – surtout aux doses que tu indiques!
    Parce que 1 goutte sous chaque bras (même mêlée à 1 goutte d’huile de coco) c’est un dosage à 50%, c’est beaucoup, beaucoup trop! Et en plus inutile, c’est du gaspillage.
    Pour les déos, on dose les HE à 2% – 3% maximum, ça veut dire 2 ou 3 gouttes max d’he pour 5ml (càd une cuiller à café) de produit! (de l’huile dans ton cas)

    Si on a vraiment trop la flemme de se préparer un flacon ou un pot d’huile + he (pourtant bcp plus simple) on mettra plutôt une TRACE d’he dans sa main ou sur son doigt, mélangée à une goutte d’huile de coco, ça sera amplement suffisant! (une trace, ça veut dire qu’on tient la fiole d’he avec un doigt – propre – sur le goulot codigoutte, qu’on retourne la fiole et ce qu’il y a sur son doigt est suffisant!)

    Sans compter que ça va coûter cher à terme, vu qu’un flacon de 10ml d’he c’est +/- 200 gouttes …

    Et pour rappel, les he sont des choses précieuses et rares, qui « consomment » des plantes mais aussi de l’énergie pour les distiller… donc arrêtons le gaspillage! En plus c’est mauvais pour notre santé aussi. (exemple: il faut 130kg de fleurs de lavande vraie pour faire 1litre d’he de lavande, donc dans un petit flacon de 10 ml il y a 1,3kg de fleurs. et il y a des tas d’huiles essentielles qui ont un rendement bien moindre!)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s